Tendances 2013 : l’évolution de l’événementiel interactif.


Nouvelle année, nouvelles résolutions mais aussi nouvelles tendances !
Là où certains ont passé outre cette tradition « quasi séculaire », pensant écrire leur dernier article le 21 décembre, l’équipe de CultureEvenement.com, optimiste comme à son habitude, a préféré se concentrer à dénicher les tendances qui vont faire l’événementiel en 2013.

Nous avons cette année décidé de mettre l’accent sur trois orientations ayant une certaine corrélation entre elles.

1) le support mobile du participant au coeur de l’animation :
Tout d’abord, quelques chiffres qui laissent présager une nouvelle orientation des animations interactives : selon Médiamétrie, depuis 2012 60% des jeunes de 15 à 24 ans, cœur de cible de la plupart des animations interactives grand public actuelles, ayant un mobile sont équipés d’un smartphone ! La conception de ces dernières était jusqu’à présent contrainte par le fait que peu de personnes étaient possesseurs de supports leur permettant de participer. Tout comme à l’essor d’internet, lorsque peu de foyers en étaient encore équipés, ces animations restaient accessibles qu’à une certaine minorité, donc leur réalisation restait occasionnelle.
Or, cette nouvelle donne va permettre de « démocratiser » ces pratiques événementielles, telles que la notion de SoLoMo par exemple. Maintenant, plus besoin de déployer un parc de tablettes sur le lieu de l’événement ! Le participant peut se servir de son propre support mobile pour interagir avec l’animation et conserver l’application mobile tel un goodie.
C’est en s’appuyant sur ce constat que Wonderbra a lancé sa dernière campagne à l’accroche plus que claire : « Vous avez un téléphone j’espère… ».
Après avoir téléchargé l’application Wonderbra Decoder, vous pouviez découvrir les dessous d’Adriana Cernanova portés sous sa robe sur les dernières affiches de la marque.

En cadeau, l’affiche :

et le lien vers l’application :

https://itunes.apple.com/fr/app/wonderbra-decoder/id561208093?mt=8

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.bbs.digitas.wonderbra

Ce qui amène aussi à une nouvelle approche du store.

2) les points de vente digitaux :
2012 a vu fleurir une multitude de concept stores tous plus hi-tech les uns que les autres (cf. l’article Les Showrooms digitaux : la technologie au service de l’image de marque !), les tablettes remplaçant de plus en plus les bornes, mais aussi une nouvelle façon de faire du lèche-vitrine au travers de son smartphone, comme ce supermarché virtuel au sein de la Gare de Lyon Part-Dieu :

Adidas l’a aussi compris avec son digital store promouvant sa dernière ligne NEO :

Du coup, ce nouvel équipement de masse associé à ce nouveau mode de consommation amène l’apparition de procédés technologiques dont un a retenu plus particulièrement notre attention.

3) la reconnaissance d’image :
Mais qu’est-ce donc ? C’est exactement le même principe de fonctionnement qu’un QR-code mais où ce dernier serait remplacé par une image. Ainsi, la détection via une application mobile du logo de la marque, d’un visuel du produit lui-même ou de toute autre image permet le déclenchement d’une action : lancement d’un contenu, redirection vers le site de la marque, animation en réalité augmentée,…
La marque American Apparel en a fait une application des plus intéressantes : vous téléchargez une application puis scannez une PLV en rayon. Cela vous permet d’accéder à un configurateur embarqué dans l’application et de voir le produit dans tous les coloris proposés par la marque, de lancer des vidéos de mise en situation du produit, et, bien entendu, de poster sur vos réseaux sociaux !

Grâce à cette nouvelle technologie, fini les QR-codes disgracieux sur les affiches et autres supports de communications.

Ainsi, nos couteaux suisses technologiques ont déjà changé nos façons de communiquer mais sont aussi en train de changer nos façons de consommer. Le magasin de demain tiendra-t-il dans notre poche?

Nous sommes créas, chefs de projets, devs, commerciaux, planneur strat' ou traffic manager au sein de l'agence de communication digitale MOONDA et nous partageons avec vous nos réflexions. Nous parlons de ce qui nous inspire, nous fait vibrer, nous challenge et nous amuse.