Quand la vidéoprojection devient intelligente


Ou comment habiter une façade d’immeuble par une entité artificielle.


Le principe est le suivant : une forme visuelle abstraite ou non et semi-autonome considère littéralement la façade et tous ses éléments (bordures, gouttières, portes, fenêtres, angles, etc…) comme son territoire, dans lequel elle se déplace inlassablement.


iMAL (Bruxelles)

Ainsi, une ou plusieurs particules occupent toute une façade d’immeuble aléatoirement.
Ce type d’installation, procédé imaginé par Antoine Schmitt, est toujours unique et adapté à  chaque lieu, avec ses spécificités et ses différences. Les particules animées se déplacent seules mais, en ajoutant une nouvelle interface de détection de mouvements, elles peuvent également interagir avec d’autres éléments tels que des passants, véhicules, ombres, etc.

Type d’innovation :

  • Projection « intelligente » d’un système de particules à grande échelle
  • Réalité augmentée en direct

Exemples d’utilisations :

  • Projection mobile/itinérante
  • Décorations/Animations interactives de façade, de mur etc.
  • Jeux interactifs à grande échelle
  • Décoration de vitrines

[Vidéo et Images: (c) Antoine Schmitt]

Nous sommes créas, chefs de projets, devs, commerciaux, planneur strat' ou traffic manager au sein de l'agence de communication digitale MOONDA et nous partageons avec vous nos réflexions. Nous parlons de ce qui nous inspire, nous fait vibrer, nous challenge et nous amuse.