Les Showrooms digitaux : la technologie au service de l’image de marque !

Si  ces dernières années les marques ont fortement misé sur l’effet « wow » obtenu par la mise en place d’animations digitales ou interactives événementielles, on peut remarquer actuellement une tendance croissante à la digitalisation pérenne des points de vente, tous en compétition pour être plus technologiques les uns que les autres.

Pourquoi ? A cela, de multiples raisons :

  • La volonté des marques à véhiculer une image moderne et innovante
  •  La volonté de se démarquer des concurrents en proposant constamment des expériences nouvelles à ses consommateurs
  • La volonté de générer du buzz médiatique

Souvent véritables lieux de vie, proposant bar, service de restauration ou encore espace de détente, ces showrooms se veulent précurseurs et en avance sur leur temps avec toutes les technologies qu’elles accueillent, notamment en terme de domotique et d’aménagement d’espace. Ainsi, l’objectif de ces boutiques des temps modernes est de montrer au consommateur qu’elles ne lui présentent pas seulement des produits de consommation mais un véritable « lifestyle ».

Tout récemment, la marque anglaise Burberry a lifté son flagship store londonien par de multiples dispositifs technologiques, dépoussiérant son image « rétro » auprès des jeunes. Ainsi, cette boutique propose à chaque rayon des écrans interactifs à taille humaine se transformant en miroir, des tablettes servant à présenter les produits portés par des mannequins,…

Le secteur automobile, toujours à la pointe de la technologie, n’est pas en reste. Le constructeur français Citroën s’est installé depuis 2007 sur les Champs Elysées au C42, proposant un flagship store à l’architecture moderne couplant exposition de véhicules et diverses installations technologiques pérennes ou évoluant au fil des saisons. Au niveau -1, il est donc possible de rentrer dans la peau de Sébastien Loeb grâce à un simulateur 4D. Actuellement, le visiteur peut aussi visualiser les pubs vidéo du groupe au moyen de lunettes vidéo, s’immergeant ainsi dans l’univers de la marque. A un autre étage, on peut découvrir  la DS5 Hybrid 4 sous toutes les coutures par le biais d’un écran « scanner » sur pied motorisé.

Audi a aussi compris l’intérêt de rendre médiatique son showroom de Londres en l’équipant  de multiples surfaces tactiles (tables, écrans) et systèmes de détection de mouvement. Mais la marque allemande ne s’arrête pas là puisqu’elle propose aussi des prestations artistiques hi-tech, comme le show de Chris Cunningham en juillet dernier.

La boutique du futur n’aura donc plus pour seule vocation de vendre des produits mais sera un média à part entière que les marques ne pourront négliger.

 

Nous sommes créas, chefs de projets, devs, commerciaux, planneur strat' ou traffic manager au sein de l'agence de communication digitale MOONDA et nous partageons avec vous nos réflexions. Nous parlons de ce qui nous inspire, nous fait vibrer, nous challenge et nous amuse.