Laval Virtual : l’amont de l’événementiel interactif de demain

Du 6 au 10 avril 2011 avait lieu à Laval la 13e édition du LAVAL VIRTUAL, salon de la Réalité Virtuelle et des technologies convergentes.

On pouvait y tester multiples installations interactives, principalement des immersions dans des environnements 3D, avec ou sans lunettes, avec notamment une très forte utilisation du Kinect de Microsoft comme système de contrôle par détection de mouvement. De même, les tables multi-touch ornaient presque tous les stands.

Etaient présents de nombreux instituts, centres et universités de recherches japonais, ceux-ci présentant pour la plupart des animations à orientations ludiques, contrairement aux stands français plus concentrés sur des travaux de recherches à visées professionnelles (architecture, BTP, imagerie médicale,…).

HINOCO de ICD Lab, Toyohashi University of Technology, proposait une installation poétique : une multitude
« d’organismes lumineux » évoluent à leur guise sur un rideau. Lorsque le participant touche le rideau, un système de détection de mouvement repère le point de contact et fait se rassembler les formes lumineuses vidéo-projetés autour de ce point.

Le Kajimoto Laboratory, The University of Electro-Communications a développé Sense-Roid, une machine à se faire des câlins soi-même. Equipé d’un gilet, le participant est amené à prendre dans ses bras un mannequin équipé d’un second gilet. Il ressent alors sur lui-même les pressions et points de contact qu’il exerce sur le mannequin.

La grande surprise venait du stand Ishikawa Komuro Lab – The University of Tokyo avec l’Invoked Computing (Grand Prix du Jury de cette édition), où l’art de transformer une banane en téléphone ou un emballage de pizza en écran pour regarder un film avec les fonctionnalités habituelles d’un player (gérer le volume du son, avancer, reculer, mettre en pause) par simple toucher de la boîte en carton. Une détection par la couleur ou par la forme permet de diriger le son de manière unidirectionnelle et ainsi de téléphoner avec n’importe quel objet ou fruit sans pour autant polluer l’environnement sonore.

On a pu aussi découvrir cette année une application de face tracking en temps réel et sans marqueur très efficace. Quelques secondes face à la caméra suffisent à ce logiciel pour mapper votre visage et réagir en temps réel à vos mouvements. Les possibilités d’utilisations dans le domaine de l’événementiel sont multiples, comme le fait de mettre un masque, de maquiller virtuellement ou de transformer le visage d’un participant !

Le LAVAL VIRTUAL était aussi l’occasion de découvrir en avant première Iface 3D, application de modélisation faciale bientôt disponible sur l’appstore.

Bien que de nombreux stands étaient trop semblables par leurs animations proposées, cette 13e édition fut une fois de plus l’occasion de belles découvertes technologiques. Rendez-vous est pris pour la 14e édition !

Nous sommes créas, chefs de projets, devs, commerciaux, planneur strat' ou traffic manager au sein de l'agence de communication digitale MOONDA et nous partageons avec vous nos réflexions. Nous parlons de ce qui nous inspire, nous fait vibrer, nous challenge et nous amuse.