En direct de l’ISE à Amsterdam, la digitalisation des points de vente!

On en a déjà parlé sur ce blog, beaucoup de technologies existantes permettent de mettre en avant les points de vente vis à vis de clients potentiels. Lors de notre visite du salon ISE à Amsterdam nous avons eu le plaisir de repérer les tendances existantes.

Dans notre précédent article, nous vous parlions déjà de plusieurs technologies comme les hologrammes ou les écrans transparents permettant de faire du « reveal produit », mais les options sont diverses et le salon ISE regorge d’innovations permettant de donner un véritable élan 2.0 aux points de vente.

Tout d’abord, l’interaction multi-écrans. Les écrans tactiles font désormais partie de notre quotidien et on les utilise chez nous ou sur des points de vente depuis longtemps (bornes SNCF ou tablettes tactiles, par exemple) mais l’interaction multi-écrans peut apporter un véritable plus dans l’approche de ce support. En effet, on peut, par exemple, avoir  plusieurs personnes qui s’envoient des informations sur des dispositifs tactiles à plusieurs endroits d’un même magasin, avoir un écran tactile permettant de configurer un produit puis de l’envoyer sur un écran projeté dans le magasin ou directement en vitrine afin de le partager. Le nombre d’utilisations possibles de cette technologie repousse les limites existantes et promet aux supports tactiles et à la digitalisation un bel avenir.

En parallèle de l’interaction multi-écrans, se trouve le kiosque digital. Alors que les catalogues interactifs présentent une utilisation relativement « contemplative », les kiosques interactifs, eux, intègrent en plus d’un écran tactile, une multitude de périphériques qu’on peut utiliser dans un point de vente: lecteurs (RFID, codes-barres, QR-code, etc) ou encore une caméra servant à la détection de présence ou à la prise de photo, imprimantes (ticket, photo), etc.
Les actions des utilisateurs s’en trouvent multipliées et, on peut imaginer toutes sortes d’animations correspondant parfaitement aux points de vente comme la validation de présence, la consultation des stocks, la prise de commandes, et bien d’autres. Il suffit d’observer Mc Donald’s qui met en place des bornes de commandes qui sont des exemples concrets de kiosques digitaux.

Bien sûr, les tables et les écrans multitouch de toutes tailles étaient omniprésents sur le salon et ont encore un bel avenir, mais, au travers de notre article, nous avons voulu dégager de réelles tendances de fond. A suivre!

Claire est en charge du développement de MOONDA Event et gère la mise en place de dispositifs interactifs sur-mesure. Elle partage ses connaissances en que rédactrice sur CultureEvenement.com. Discrète et efficace dans son travail, son humour ne laisse pourtant personne indifférent !