tendances-2014event

Tendances 2014 : imaginons l’événementiel de demain

tendances-2014event

La fin d’une année signe toujours la fin d’un chapitre et le début d’un nouveau. Heure de bilan pour certains, heure de prévisions pour d’autres. Il est donc temps pour l’équipe de Cultureevenement.com de  miser sur les tendances  événementielles de 2014 !

 

1)      Le corps connecté

En 1963, Douglas Engelbart  invente la souris. 50 ans plus tard, ce périphérique informatique est en phase de devenir désuet, le corps devenant petit à petit lui-même périphérique interagissant avec la machine. Alors, certes, ces types de technologies n’en sont qu’à leur début et leur coût élevé ne va pas encore permettre leur utilisation dans tous les événements mais certains ont déjà proposé en 2013 ce genre d’expérience et nous gageons que 2014 sera révélateur d’autres exemples similaires.
Fin 2011, Microsoft révolutionnait l’univers du jeu et par la même occasion celui des dispositifs interactifs en sortant le Kinect. Cette année, c’est le Leap Motion, fortement attendu, qui apporte une nouvelle approche de la détection de mouvement avec sa technologie de « fingers tracking » : le contrôle de l’application se fait du bout des doigts, non plus en cliquant sur une souris mais par simples mouvements dans l’espace.

En Septembre, la marque Heineken  a proposé une expérience immersive  utilisant le Leap Motion pour célébrer les 140 ans de la marque.

The Allard Pierson Museum a lui aussi utilisé cette technologie pour permettre aux visiteurs de découvrir des hiéroglyphes de manière très ludique.

Encore plus bluffant, le MYO ! Un brassard connecté vous permettant de contrôler une interface par mouvement de votre avant-bras en récupérant les impulsions électriques musculaires de ce dernier. Sans fil, la position de l’utilisateur dans l’espace n’a plus d’importance, si ce n’est la limite de portée du signal Bluetooth. Commercialisé pour cette fin d’année, les utilisations événementielles devraient voir le jour très rapidement en 2014.

Marre de bouger ? Et si vous agissiez simplement par la pensée ? C’est l’expérience époustouflante qu’a dernièrement proposé la marque Audi : l’Audi Mind Race. Par le biais d’un casque captant vos impulsions électriques cérébrales, vous pouvez piloter un modèle réduit de R18 e-tron quattro sur un circuit électrique.

 

2)      La géolocalisation

La technologie n’est  pas toute nouvelle mais son utilisation événementielle devient de plus en plus fréquente.

Volkswagen  nous a donné le mois dernier un exemple très ludique d’utilisation de la géolocalisation en utilisant le système gyroscopique de notre smartphone pour créer de la musique en fonction de notre conduite.

Très simple mais bigrement efficace : le Sunshine Aquarium à Tokyo a créé une application GPS utilisant la réalité augmentée. Vous placez le smartphone devant vous et suivez le pingouin virtuel affiché sur votre écran jusqu’à destination !

Les objets connectés Bluetooth Low Energy, communément appelés “beacons”, vont bientôt envahir tous les les points de vente ayant entamé une stratégie de digital in-store mais aussi et vraisemblablement les événements. Ce sont de petits capteurs Bluetooth permettant de faire de la microlocalisation. Décryptage : je passe avec mon terminal mobile à proximité d’un beacon et je reçois alors un sms personnalisé pour me permettre de télécharger un pdf (dans le cadre d’un salon), de m’inscrire à un drive test (à proximité d’un concessionnaire automobile) ou encore de me microlocaliser (dans le cadre d’une animation événementielle).

 

3)      L’événement à domicile

Grâce aux réseaux sociaux, l’événement a pris place dans les foyers. Et 2013 a vu déferler les campagnes événementielles à base de tweets, de likes, de pins et de shares en tout genre.

Ainsi, pour découvrir la pochette du nouvel album de Lady Gaga, il suffisait de tweeter…depuis chez soi.

Alors qu’elle vient de lancer son  concours « à domicile » du pull le plus moche via un site événementiel, Coca Cola Company avait déjà pris la direction de l’ « event at home » avec son social robot pilotable par un internaute n’ayant pu se rendre sur le lieu de l’événement.

Sur le meme principe, l’office de tourisme de Melbourne vous propose de faire du tourisme…depuis chez vous. L’internaute pouvait piloter, à coups de tweets et de posts Facebook, deux personnes pour visiter la ville australienne.

Ainsi, la technologie évolue et influence les modes de consommation. Du coup, l’Evénement tel que nous le connaissons aujourd’hui est  en pleine mutation. Même si nous pouvons imaginer les tendances pour l’année à venir, nous ne pouvons pas prédire à quoi ressemblera l’événement dans le futur.

 

 

 

Marc-Antoine est en charge du développement des plateformes Ready2Play, solutions packagées pour l'événementiel. Ses geekeries et autres trouvailles du Web font maintenant partie des grands classiques à l’agence, et ceux pour le plaisir de nos lecteurs !

Notre newsletter

Merci !

Une erreur inconnue est survenue